TEL PERE, TEL FILS

Jean-Yves PASQUALINI , le fils de notre compagnon César , a porté pendant plusieurs mois le Drapeau de la CENTURIE , accompagnant, ainsi toutes les manifestations patriotiques de notre association. Nous lui adressons nos sincères remerciements.

Le Drapeau de la CENTURIE est maintenant à l’honneur dans le département du JURA, confié à notre Vice-président   Maître Jacques GENILLON .

PRIX LITTÉRAIRE DE LA RESISTANCE 2013

Le Livre de Gérard CHATELIER “LYCÉEN SOUS L’OCCUPATION” est reconnu comme un témoignage important . Lors de la remise du Prix Littéraire de la Résistance Française le 6 Octobre 2013 au Sénat, le Président du Jury Monsieur Yves GUENA a déclaré lors de son discours:”Puis, nous avons “Lycéen sous l’occupation”  de Gérard CHATELIER où un tout jeune résistant trace ses réactions devant le désastre national et son engagement dans la lutte contre l’ennemi. C’est un témoignage de grande qualité.”

Très sensible à cette reconnaissance la CENTURIE remercie le jury et son Président Monsieur Yves GUENA qui l’ honore de son appréciation. En effet, ce récit qui brûle d’authenticité fait comprendre au lecteur pourquoi et comment des adolescents ont tout donné pour combattre et résister à l’oppresseur.

Encore une fois, les très jeunes Résistants de la CENTURIE sont présents dans l’Histoire.

A l’issue du Prix Littéraire de la Résistance 2012, Michel CHASLE  présente la CENTURIE au Président du jury Monsieur Yves GUENA

 

Une Jeunesse dans la Résistance. Le Film

Notre compagnon délégué des Alpes Maritimes, Didier HAGUENAUER a collaboré à la réalisation du film :

UNE JEUNESSE DANS LA RESISTANCE.

Auteur du scénario, ses interventions dans le film nous font revivre la vie dans le maquis et nous évoque l’état d’esprit de la jeunesse qui n’a pas abdiqué devant l’ennemi et l’oppresseur.
Ce film a été tourné au printemps 2011 par la section audio-visuelle du lycée Carnot de Cannes.
Il illustre la détermination qui a motivé l’engagement des adolescents de la centurie dans la lutte contre le nazisme.
Le scénario, la mise en scène, le dialogue et l’interpretation sont de Didier Haguenauer, Membre de la Centurie. Avec le concours du réalisateur Jean-Louis Cros.
L’ensemble de la production est un fidèle reflet de la vérité historique et a pour but de participer au devoir de mémoire.